Le FéSED COSI-Bénin se préoccupe des échecs scolaires

Le Fédération Nationale du Secteur de l’Education (FeSED) affiliée à la COSI-Bénin a organisé le Jeudi 10 Septembre 2015 au CODIAM de Cotonou, un Atelier de Réflexion sur les échecs scolaires enregistrés au Bénin. Il a réuni parents d’élèves, enseignants, inspecteurs et conseillers pédagogiques, acteurs de la société civile, gouvernement et a permis de réfléchir sur les causes probables de ces échecs ainsi que des approches de solutions.

Calixte ADIYETON

 

« Atelier de réflexion sur les échecs scolaires et appropriation des recommandations des Foras de 2007 et 2014 », c’est le thème de l’Atelier de réflexion organisé le jeudi 10 septembre 2015 par la Confédération des Organisations Syndicales Indépendantes du Bénin (COSI-Bénin) à travers la Fédération sectorielle, la FeSED qui regroupe une vingtaine de syndicats de l’éducation. L’objectif général de cette journée de réflexion est de contribuer à l’amélioration des résultats scolaires aussi bien aux examens que dans les classes intermédiaires au Bénin. Plus précisément, il s’agira de mobiliser les acteurs (trices) de l’école, le corps enseignant et les inspecteurs pédagogiques, les acteurs de la société civile, les décideurs politiques, les autres centrales syndicales et les Ongs qui interviennent dans la question de l’éducation au Bénin ; d’identifier les recommandations des actes des Foras n’ayant pas été suivis de décisions dans les faits et devant faire l’objet de lobbying et de plaidoyer et de mettre en place une plate-forme de suivi des conclusions de cet atelier de réflexion. Dans son allocution de bienvenue, le Président de la FESED, Pierre-Paul YEDEMEY a exhorté les uns et les autres à approfondir le diagnostic des échecs massifs notés dans le système scolaire mais surtout à proposer des pistes crédibles de solutions. A sa suite le Secrétaire général de la COSI-Bénin, Noel CHADARE, après avoir souligné l’ampleur de plus en plus inquiétante de la baisse drastique de niveau dans le système éducatif du pays, relevé que l’initiative de cet atelier de réflexion traduit la vision progressiste de la COSI-Bénin. « La COSI-Bénin ne veut plus se contenter d’être une confédération revendicatrice. Elle entend se positionner clairement sur les défis et enjeux cruciaux tels que l’employabilité des jeunes, la lutte contre la violence faite aux femmes au travail et en milieu scolaire, la responsabilité sociétale des entreprises, l’insertion de l’éducation à la sexualité dans les curricula de l’enseignement, la bonne gouvernance et les droits de l’homme », a-t-il martelé. Le représentant du Bureau Conseil Projets Afrique, Monsieur Timothée BOKO, a quant à lui inscrit le soutien de la CNV Internationaal dans une vision beaucoup plus large et rappelé les nombreuses initiatives développées à cet effet. Présent à cette cérémonie officielle, le ministre d’Etat chargé de l’Enseignement secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle et de la Reconversion et de l’Insertion des Jeunes, Monsieur Alassane Soumanou a dans un premier temps mis en exergue les nombreuses actions du gouvernement afin d’améliorer les performances du système que ce soit dans la construction des salles de classes ou du recrutement du personnel enseignant. Mais, tout en saluant cette démarche de la COSI-Bénin, il a surtout souhaité que les débats contribuent davantage à apporter des solutions à cette situation préoccupante car, le diagnostic est bien posé par différents creusets de réflexion. Les travaux à proprement parler se sont déroulés sous forme de discussion en ateliers afin de permettre à tous les participants de contribuer réellement à la réflexion et de proposer des actions urgentes à mettre en œuvre afin de sortir de cette inquiétante situation qui risque d’hypothéquer l’avenir du Bénin.

Principales recommandations issues des travaux :

-           Mettre en œuvre les résultats du Forum de 2007

-           Vulgariser les actes du Forum de 2014

-           Adopter le Statut particulier des enseignants

-           Recruter suffisamment des enseignants qualifiés

-           Assurer la formation continue des enseignants et des membres des administrations scolaires

-           Réglementer et suivre la création des Ecoles Normales d’Instituteurs Privées ;

-           Revenir à un ministère unique de l’Education

Un comité multi-acteurs (plate-forme) de 15 membres a été mis sur pied afin d’œuvrer pour le respect et le suivi desdites propositions de solutions.

 NOS   PARTENAIRES

-----------

Cnv se consacre depuis plus de cent ans à l'amélioration du travail et des revenus ...    

Lire l'article...

 

CSI AFRIQUE

Contact

Bourse du travail Cotonou
03BP1218 Cotonou
Tel:(+229) 94332333 (+229) 97435191
(+229) 96781300 Secrétariat Particulier

Nous ecrire

SUIVEZ-NOUS SUR

COSI-BENIN www.cosi-benin.org